naissance

Karma, suite...

Dans l'article précédent, nous avions abordé ce qu'était le karma et parlé également des vies antérieures. Vies qui influaient de manière inéluctable sur nos vies actuelles.
En effet, sans en avoir conscience, il arrive que certains comportements, certaines phobies, ne prennent pas leur source dans notre prime enfance mais bien dans une autre vie. C'est du moins la théorie qu'avancent ceux qui croient en la réincarnation. Et il est vrai qu'il existe de très nombreux témoignages extrêmement troublants qui ne peuvent s'expliquer que par une subsistance de souvenirs provenant d'une vie antérieure.
Nous pouvons bien sûr parler de ces impressions de "déjà-vu" que nous avons tous éprouvées un jour, ou de ces rêves récurrents qui nous emmènent dans des époques lointaines et où il nous arrive de "revivre" notre mort précédente de manière répétitive et angoissante.
Certaines personnes ne supportent pas de porter des foulards ou des écharpes car elles disent ressentir une sensation d'étouffement insupportable qui peut les conduire au malaise.
Non, nous avons recueilli des témoignages encore plus troublants pour lesquels il est impossible de trouver une explication rationnelle. Aussi sommes-nous bien contraints d'évoquer la persistance de souvenirs antérieurs à notre vie actuelle.
Ce sont souvent les morts violentes de nos vies précédentes qui entraînent des troubles, comme par exemple, dans le cas de l'écharpe ou du foulard, on peut supposer qu'il s'agit de personnes qui sont décédées par pendaison ou strangulation. En y réfléchissant bien, chacun de nous a une histoire mystérieuse et étrange à raconter et qui ne peut prendre sa source que dans ce que nous avons vécu en amont, c'est-à-dire avant même notre naissance.
Ne nous berçons pas non plus d'illusions. Nous n'avons pas tous été Cléopâtre ou Napoléon, Léonard de Vinci ou Lucrèce Borgia.
Il est plus probable que nos vies antérieures aient été une suite de vies de labeur : de paysans ou de modestes citoyens. Il n'empêche que lorsqu'un pan d'une de ces vies se révèle à nous, cela se révèle souvent douloureux, stressant et extrêmement troublant. Mais très souvent, c'est un mal pour un bien, car connaître les événements qui pèsent sur nos vies actuelles peut nous permettre de nous libérer d'une phobie, d'une terreur. Faire remonter à la surface des souvenirs de vies antérieures peut permettre de les exorciser.
Un(e) voyant(e), un médium, peut servir de vecteur pour faire remonter ces réminiscences de l'inconscient au conscient. Et nous permettre de comprendre pourquoi nous rencontrons tel ou tel problème au quotidien.
Dans le prochain article, je vous rapporterai une histoire véridique dont j'ai personnellement recueilli le témoignage. Vous constaterez à quel point cette histoire est troublante...

Carine Voyante

La Chiromancie

Bien avant la naissance de chaque individu, à partir du deuxième mois de la grossesse, les lignes de la main se forment et restent présentes toute une vie, telle une carte génétique qui nous serait donnée pour mener à bien notre destinée. Quarante-huit heures après le décès, ces milliers de lignes, propres à chacun, s’évaporent et disparaissent à jamais.

Résoudre le mystère de ces lignes et comprendre leur signification est une science fascinante dont les premières traces écrites remontent à environ 3000 avant Jésus-Christ et proviennent d’Inde et de Chine. L’art divinatoire basé sur les particularités de la paume des mains se nomme chiromancie et était déjà pratiqué au Moyen-Orient antique ainsi qu’en Grèce où Aristote le mentionne dans ses écrits au IVe siècle avant Jésus-Christ. Les différents ouvrages parus au cours des siècles suivants témoignent de l’intérêt constant pour la chiromancie en tant que science complexe qui a peu en commun avec l’image romantique de la belle gitane, diseuse de bonne aventure. Philosophes, médecins, astrologues et hommes politiques s’y sont intéressés et certains chiromanciens sont devenus célèbres par leurs prédictions des plus pertinentes. L’un des plus illustres, le médium Cheiro qui se nommait aussi comte Louis Hamon, étonna par la justesse de ses dires concernant l’avenir de personnalités comme Oscar Wilde, Raspoutine, le Tsar Nicolas II et Édouard VII. Il mourut en 1936 le jour même qu’il avait prédit dix-huit ans auparavant. Étant donné la précision de la chiromancie, il n’est pas étonnant que l’église chrétienne ait accusé les chiromanciens de sorcellerie et les ait poursuivis durant de longues périodes sans pourtant parvenir à en faire décroitre la magie.
Contrairement à d’autres arts divinatoires qui ne peuvent être compris que de personnes érudites ou de médiums ayant des dons de naissance, la chiromancie est une science visible pour chacun. Il suffit d’observer sa main gauche et sa main droite pour y découvrir des lignes qui reviennent sous une forme quelque peu différente. Il est amusant de comparer sa ligne de cœur ou sa ligne de vie avec celle d’amis ou de parents, mais pour avoir une prédiction réelle, l’aide de professionnels est nécessaire, car contrairement à ce que beaucoup pensent la chiromancie ne s’en tient pas à quelques lignes bien visibles, mais elle inclut l’étude de lignes à peine apparentes, voire invisibles et d’autres signes distinctifs de la paume et des doigts qui dévoilent la vraie nature de chacun.

L'événement de la semaine

Exceptionnellement retrouvez
Carine
au  08 92 02 02 12  ce
mercredi 30 Juillet de 10h à 11h

...et très prochainement en duo avec Oscarine.

Deux rendez-vous de voyance à ne pas manquer.

×