carine voyante

La Prière

 

Dans ma vie personnelle, où je travaille beaucoup avec le psychisme et dans le but d'aider mes semblables, il y a la prière. Je n'ai nul besoin de me rendre dans une église, un temple, une synagogue, une mosquée pour prier. C'est un état dans lequel je peux me plonger naturellement, même s'il y a du bruit autour de moi ou que je suis en train de conduire.
Ce besoin impérieux que je ressens ne s'explique pas. Au moment même où je prie, c'est comme si je me connectais avec l'Univers. Je me fonds en lui et je deviens sensible à toutes les douleurs. Cependant, ce n'est pas une situation stressante, bien au contraire. Si je ressens la douleur du Monde à travers tous les atomes de mon corps, je perçois également une présence bienfaisante dont la bonté rayonne. Je m'aperçois qu'avec la prière s'ouvre aussi un chemin vers une perception aigüe d'une puissance qui me rassure et me donne des réponses. C'est durant ce moment privilégié, comme suspendu hors du temps, que je peux demander à cette puissance protectrice, que l'on pourrait appeler Dieu, de venir en aide, dans toute sa bonté, à ceux qui souffrent ou qui cherchent leur chemin dans l'obscurité.
Car on ne prie pas pour soi. La prière est totalement désintéressée. Si je prie pour demander de la force et du courage, c'est parce que j'ai besoin de cette force et de ce courage pour aider les personnes qui viennent à moi et me demandent de les soutenir et les soulager. Je ne suis qu'un vecteur à ce moment précis. J'ai reçu un don pour le mettre au service des autres. Il ne m'appartient pas. Aussi la prière me ressource et me permet de continuer le chemin que je dois suivre.
Il est souvent très difficile de recevoir tout un flux d'émotions négatives qu'envoient, sans s'en rendre compte, les âmes et les corps en souffrance. Prier me permet de rester forte pour remplir la mission qui est la mienne.
Parfois, je me mets en condition de prier car un être en détresse me contacte et c'est immédiatement que je dois tenter de soulager sa douleur. Au moment de prier, je pense à cette personne puis je m'incarne en elle et je partage ses souffrances. Mais immédiatement, je suis submergée par l'Amour, celui que m'insuffle la prière. Et là, je sais que je peux, que je vais aider cette personne qui a été dirigée vers moi afin que j'allège son fardeau.
La prière doit être réservée à répandre le bien autour de soi et la prière est avant tout un acte altruiste, jamais calculateur car dans ce cas, le miracle de la prière n'a jamais lieu.
Laissez les autres prier pour vous mais vous, soyez sincère et généreux et vous serez aidé dans les difficultés que vous rencontrez.
Vous découvrirez dans le prochain article les prières que je pratique au quotidien, et qui vous apporteront un réel soulagement et une aide puissante.
De tout cœur et dans la joie de vous retrouver !
Carine voyante

Le Médium

Dans toutes les cultures et de tout temps, l‘être humain a pressenti des dimensions spirituelles autres que la sienne et des humains sont nés avec un don leur permettant de créer le lien entre l’au-delà et le monde des vivants. Pour le chaman des Indiens d’Amérique, l’oracle des bouddhistes tibétains et le druide du monde celtique, cette faculté innée fait partie d’une vie quotidienne à laquelle elle est parfaitement intégrée. Il n’en est malheureusement pas de même dans notre société sceptique et le terme "médium" n’est apparu en France dans le langage courant qu’avec la publication du "Livre des médiums" d’Allan Kardec en 1861. Depuis, cet ouvrage a sans cesse été réédité et de nombreuses personnalités illustres se sont intéressées au thème de la médiumnité. La phrase d’Allan Kardec "le spiritisme n’est pas une religion, mais c’est une science" n’en reste pas moins typique pour nos sociétés modernes qui ont même construit des instituts pour étudier la médiumnité et comprendre ce phénomène. Cet acharnement scientifique pourrait être perçu comme un manque de foi et de confiance en l’amour divin qui met à notre disposition maints outils nous facilitant la vie vers une existence harmonieuse emplie de bonheur et de paix.

Lorsqu’on lit les témoignages et les biographies de médiums authentiques, on remarque rapidement que dans la plupart des cas, un ou plusieurs aïeuls du médium avaient un don de médiumnité et que dès leur plus jeune enfance, les médiums ont ressenti la présence d’esprits ou ont vu apparaitre des défunts. Bien que la médiumnité ne soit pas une capacité isolée, rares sont ceux ou celles qui ont eu la chance de grandir dans un entourage leur offrant la possibilité de développer au mieux leurs dons et de persévérer dans la voie nécessaire pour un épanouissement absolu. Être médium authentique nécessite en effet une grande discipline et un dévouement complet au service de l’humanité. L’engagement spirituel du médium fait de sa vocation la priorité principale de son existence. Qu’il possède la faculté de clairvoyance ou qu’il soit guérisseur, le médium est toujours conscient de son rôle d’intermédiaire entre les mondes. Tel un instrument divin, il se tient à disposition de ses prochains et éclaire leur voie sans jamais se vouloir moralisateur.
 
Carine Voyante
 

Karma, suite...

Dans l'article précédent, nous avions abordé ce qu'était le karma et parlé également des vies antérieures. Vies qui influaient de manière inéluctable sur nos vies actuelles.
En effet, sans en avoir conscience, il arrive que certains comportements, certaines phobies, ne prennent pas leur source dans notre prime enfance mais bien dans une autre vie. C'est du moins la théorie qu'avancent ceux qui croient en la réincarnation. Et il est vrai qu'il existe de très nombreux témoignages extrêmement troublants qui ne peuvent s'expliquer que par une subsistance de souvenirs provenant d'une vie antérieure.
Nous pouvons bien sûr parler de ces impressions de "déjà-vu" que nous avons tous éprouvées un jour, ou de ces rêves récurrents qui nous emmènent dans des époques lointaines et où il nous arrive de "revivre" notre mort précédente de manière répétitive et angoissante.
Certaines personnes ne supportent pas de porter des foulards ou des écharpes car elles disent ressentir une sensation d'étouffement insupportable qui peut les conduire au malaise.
Non, nous avons recueilli des témoignages encore plus troublants pour lesquels il est impossible de trouver une explication rationnelle. Aussi sommes-nous bien contraints d'évoquer la persistance de souvenirs antérieurs à notre vie actuelle.
Ce sont souvent les morts violentes de nos vies précédentes qui entraînent des troubles, comme par exemple, dans le cas de l'écharpe ou du foulard, on peut supposer qu'il s'agit de personnes qui sont décédées par pendaison ou strangulation. En y réfléchissant bien, chacun de nous a une histoire mystérieuse et étrange à raconter et qui ne peut prendre sa source que dans ce que nous avons vécu en amont, c'est-à-dire avant même notre naissance.
Ne nous berçons pas non plus d'illusions. Nous n'avons pas tous été Cléopâtre ou Napoléon, Léonard de Vinci ou Lucrèce Borgia.
Il est plus probable que nos vies antérieures aient été une suite de vies de labeur : de paysans ou de modestes citoyens. Il n'empêche que lorsqu'un pan d'une de ces vies se révèle à nous, cela se révèle souvent douloureux, stressant et extrêmement troublant. Mais très souvent, c'est un mal pour un bien, car connaître les événements qui pèsent sur nos vies actuelles peut nous permettre de nous libérer d'une phobie, d'une terreur. Faire remonter à la surface des souvenirs de vies antérieures peut permettre de les exorciser.
Un(e) voyant(e), un médium, peut servir de vecteur pour faire remonter ces réminiscences de l'inconscient au conscient. Et nous permettre de comprendre pourquoi nous rencontrons tel ou tel problème au quotidien.
Dans le prochain article, je vous rapporterai une histoire véridique dont j'ai personnellement recueilli le témoignage. Vous constaterez à quel point cette histoire est troublante...

Carine Voyante

Le Magnétisme

Ces derniers mois, particulièrement dans le domaine sportif, mais aussi comme phénomène de mode touchant une grande partie de la population, nous avons vu "fleurir" des bracelets magnétiques en silicone aux couleurs tendance. Nous les trouvons également sous le nom de "bracelets d'équilibre".
Plus qu'un simple phénomène de mode passager, cet engouement pour le magnétisme révèle un véritable besoin et démontre la foi en ce pouvoir particulier mais dont le fonctionnement reste assez mystérieux pour le grand public.
Mais peut-on espérer la même chose d'un bracelet, qui serait sensé aider un sportif à garder sa forme, son équilibre et sa souplesse, et d'un magnétiseur qui travaille grâce à un don, une sensibilité et surtout une envie d'aider son prochain ?
Je pense qu'il faut vraiment faire la distinction entre un produit commercial qui, certes peut apporter une aide ponctuelle et même une amélioration des performances, et un magnétiseur avec toute son expérience et son humanité pour soulager une personne malade et en souffrance.
Quand on prononce le mot "magnétisme", on pense à un aimant. Cet aimant qui attire à lui tous les objets métalliques. Mais savez-vous d'où vient le mot "aimant" ? Tout simplement du verbe aimer, de ce que ressentent deux personnes irrésistiblement attirées l'une vers l'autre. L'amour est une forme de magnétisme, peut-être même la forme la plus pure, celle qui peut donner la vie.
Le magnétiseur possède un don, c'est indéniable. Mais il a aussi une puissance d'amour qui le porte à vouloir partager ce don et aider ses semblables. Sans cet amour, il n'y a pas d'aide possible. Aussi même si ces bracelets magnétiques ont remporté un franc succès auprès de sportifs reconnus, il manque malgré tout l'essentiel car rien ne remplace le contact humain sincère et honnête.
Le magnétisme circule en chacun d'entre nous, il est comme une sorte de fluide. Mais parfois, quand on est malade : physiquement ou psychiquement affaibli, ce fluide ne circule plus librement ou encore est insuffisant pour nous maintenir en bonne santé ou moralement stable.
Le magnétiseur concentre en lui une quantité importante de ce fluide et surtout, contrairement aux personnes qui ne possèdent pas le don, il est capable d'agir avec ce fluide et d'exercer son travail d'aide à la guérison en rééquilibrant une circulation magnétique harmonieuse chez son patient (soit en libérant ce qui entravait cette circulation, ou en projetant de son propre fluide magnétique sur la personne affaiblie).
Ce que nous appelons magnétisme en Occident existe également en Orient. Et si l'on connaît les principes d'aménagement d'un logement feng-shui, on sait qu'il faut un certain agencement pour que circule librement une énergie positive que l'on nomme le "Chi". C'est une autre forme d'énergie, l'énergie cosmique, qui est contenue dans la nature et y circule librement. Entraver cette énergie, en particulier dans une habitation, entraîne de nombreux problèmes dans la vie physique, affective ou professionnelle.
Nous constatons qu'en réalité l'Orient et l'Occident sont d'accord avec le fait qu'une énergie ou un fluide, bref une force que nous ne voyons pas, que nous ne maîtrisons pas vraiment, existe bien et peut avoir une influence positive ou négative sur nos vies.
Car le magnétisme n'est pas seulement un élément essentiel de notre être, il existe aussi au niveau de la nature et de notre planète.
N'est-il pas troublant de constater que deux "philosophies" ou croyances que l'on pourrait imaginer très éloignées l'une de l'autre, celle de l'Occident et celle de l'Orient, trouvent un point d'accord dans ce domaine très spécifique ?
C'est donc qu'il y a forcément des observations et des preuves qui se sont accumulées, et ceci depuis des siècles, pour convenir que cette force existe bien. Ce ne sont pas ces bracelets magnétiques en silicone qui nous en donnent la preuve mais bien la sagesse et l'expérience des hommes de notre planète.

Dans notre prochain article, nous verrons comment les magnétiseurs travaillent. Comment ils parviennent à canaliser ou à projeter de l'énergie vitale, comment ils obtiennent des résultats incroyables et ceci parfois même sans avoir à toucher leurs patients ni même être en contact visuel direct avec eux...

Carine voyante

L'événement de la semaine

Exceptionnellement retrouvez
Carine
au  08 92 02 02 12  ce
mercredi 30 Juillet de 10h à 11h

...et très prochainement en duo avec Oscarine.

Deux rendez-vous de voyance à ne pas manquer.

Votre duo de l'été

Pour mettre de l'intensité dans votre été
votre réseau vous propose :
le duo "Carine et Oscarine".

Retrouvez votre duo de médium
le Vendredi 1er Août 2014 de 21h à 22h
et
le Samedi 2 Août 2014 de 21h à 22h
 au  08 92 02 02 12.

Un rendez-vous de voyance exceptionnel à ne surtout pas manquer.

De l'inédit durant nos jours phares

Prochainement un événement unique sur votre réseau : les duos "Carine / Oscarine".
Un rendez-vous exceptionnel à ne surtout pas manquer...

Pour tout savoir de ces duos, retrouvez-nous le 6 Février sur notre site ou au 01 70 95 54 95...

×