Arts divinatoires : les différentes mancies

Arts divinatoires : les différentes mancies par Galadriel 

 

Vous connaissez tous le terme de cartomancie, cette pratique divinatoire qui consiste à interpréter un jeu de cartes afin d'apporter des précisions sur l'avenir.

Il existe pourtant des centaines d'autres mancies différentes, plus ou moins connues, encore utilisées de nos jours ou disparues au travers des âges.

Je vous propose aujourd'hui de faire un petit tour sur certaines de ces pratiques, dont certaines sont parfois plus que surprenantes !

Origines

Du grec manteia, qui signifie « divination », les mancies sont les supports divinatoires qui peuvent être utilisés pour prédire l'avenir.

On trouve la trace des premières mancies dès l'antiquité gréco-romaine.

Certaines sont spécifiques à des régions du monde, d'autres sont dues à la géographie particulière d'une région,  d'autres encore sont moins atypiques.

 

Les différentes mancies

Que l'on utilise un objet du quotidien, un cristal, un animal ou un nuage, vous allez vite découvrir que toute chose en ce monde a été, ou est encore, l'objet d'interprétation.

Acutomancie : cette voyance était très utilisée au début du 19ème siècle : 13 épingles ou clous étaient jetés à plat et les formes dessinées étaient ensuite interprétées : ainsi, 2 épingles parallèles signifiaient un changement ; 2 qui se suivaient indiquaient un déplacement ; en forme de H cela annonçait un mariage ; en forme de T une protection ; en forme de E des problèmes ; une croix annonçait des querelles ; 3 épingles parallèles prédisaient une rupture ; en forme d'étoile cela montrait une période de chance.

Aéromancie (ou nephalomancie) : voyance par l'étude des masses nuageuses et des phénomènes aériens.

Alectryomancie : voyance par le coq. Des grains sont disposés sur le sol, formant des lettres, et celles picorées par le coq sont notées dans l'ordre, afin de découvrir un message donné.

Anthropomancie : méthode très ancienne, qui consistait en la lecture de l'avenir en examinant les entrailles des sacrifices humains.

Arithomancie (ou arithmancie) : sa conception date de plus de 2500 ans. Les nombres de 1 à 9 sont ici utilisés, en les associant à des lettres. Un nombre d'expression donne le tempérament, un nombre intime détermine les aspects intimes de l'individu, et un nombre de réalisation montre ses caractéristiques.

Astragalomancie : cette technique de prédiction se base sur le hasard de l'utilisation d'astragales, d'osselets d'animaux, ou de dés. C'est pour cette raison que l'on retrouve parfois des dés dans les tombeaux des Pharaons. Les osselets ou les dés sont lancés après avoir s'être fortement concentré sur la question. Chaque facette ou chaque chiffre détermine le résultat.

Austromancie : méthode de voyance issue des peuples du désert et utilisée par les prêtres de Babylone, qui consiste à observer les déplacements des vents, tôt le matin.

Bélomancie (ou bolomancie) : art de divination par les flèches, très utilisé par les Scythes, les Grecs, les Arabes et les Chaldéens. Plusieurs techniques existaient, selon les régions : les différentes réponses possibles à la question étaient gravées sur les flèches, mises dans le carquois, et l'une d'elle était retirée au hasard, donnant ainsi la réponse. Une autre méthode consistait à jeter la flèche en l'air, pour indiquer une direction. Une autre méthode encore, consistait à tirer à l'arc toutes les flèches, celle qui arrivait le plus loin étant considérée comme la réponse attendue.

Bibliomancie : cette technique de voyance nous vient des Romains. Un mot ou une phrase sont pris au hasard parmi plusieurs livres sacrés, et mis bout à bout ils donnent la réponse à la question posée. Il est possible de ne choisir qu'un seul livre, le plus gros, et d'ouvrir une page au hasard et de poser, en fermant les yeux, sont doigt sur une phrase.

Botanomancie : voyance par les plantes. Les questions sont écrites sur des feuilles de figuier, de verveine ou de tamaris, puis sont exposées au vent toute une nuit. Les feuilles qui se sont envolées indiquent une réponse négative.

Caféomancie : originaire de Mésopotamie, cette divination se fait en étudiant le marc de café qui, versé sur un plat blanc ou directement étudié dans la tasse, créé une forme ou un symbole. Un dessin de fourche indique un choix difficile ; un serpent annonce la peur ; une barque signale un voyage ; une forme de château indique une protection ; un éclair évoque la sexualité ; une pieuvre montre le mal et les mauvais esprits.

Capnomancie : pratique orientale très ancienne, consistant à étudier la fumée, qu'elle soit obtenue par une flamme ou par la fumigation de plantes ou d'encens. Selon la direction prise par la fumée, sa couleur, son odeur, cela annonce de bons ou mauvais augures.

Catoptromancie : utilisée par les Chaldéens, cette voyance se fait grâce à l'utilisation de miroirs, qu'il faut regarder fixement sur une surface réfléchissante jusqu'à avoir des visions.

Céromancie (écrite aussi Kéromancie) : étude de la forme de gouttes de cire chaude de couleur blanche ou rouge, que l'on jette dans de l'eau froide. Les formes ainsi obtenues donnent de précieuses indications. 

Chalcomancie : interprétation des sons obtenus en frappant des récipients en cuivre.

Chriromancie : du grec kheiromanteia, il s'agit de l'interprétation des lignes de la main et de la forme des doigts. Très utilisée par les Chinois, les Égyptiens, les Hébreux, cet art divinatoire part sur le fait que les lignes de la main et des doigts sont créés au cours du 2ème mois de grossesse et qu'ils indiquent notre caractère et notre évolution.

Cléidomancie : méthode utilisée au Moyen-âge, qui consistait à tracer un cercle sur une feuille sur laquelle avait été préalablement noté oui ou non. Une clé posée sur la feuille devait tourner 6 fois et indiquer la réponse.

Cristallomancie : les anciens Égyptiens la pratiquaient. Cela consistait en l'utilisation d'une boule de cristal qui devait déclencher des visions et des flashs.

Crithomancie : toujours utilisée par les sorciers Africains, cette mancie consiste a aligner 12 graines de céréales diverses sur une plaque posée sur le feu. Chaque graine représente un mois de l'année. Les grains qui brûlent en premier indiquent des mois difficiles, alors que les grains qui mettront plus de temps à brûler annoncent des mois favorables.

Cromniomancie (ou crommyomancie) : la science des oignons. Il faut poser la question oralement, écrire sur chaque oignon les différentes réponses possibles, et les ranger dans un endroit sec. Le premier oignon à germer donnera la réponse. Cette méthode était très utilisée autrefois en Allemagne pour les jeunes filles à marier : à Noël elles devaient écrire sur un oignon le prénom de chaque prétendant, et en germant l'oignon indiquait le prénom du futur époux.

Daphnomancie : divination grâce à l'étude des feuilles de laurier, très utilisée lors des demandes au dieu Apollon. Les feuilles de laurier étaient soit mâchées, soit brûlées.

Encromancie : étude des tâches d'encre. Il faut poser une question, jeter 13 tâches d'encre rouge sur une feuille blanche qu'il faut immédiatement plier. Les tâches sont ensuite interprétées.

Félidomancie (ou ailuromancie) : interprétation de l'avenir par l'étude du comportement du chat. C'est de la pratique de cet art divinatoire que sont nées certaines superstitions : croiser un chat noir porte malheur ; il va pleuvoir si un chat se passe la patte derrière l'oreille ; si un chat inconnu vous suit cela annonce une période de chance.

Floromancie : étude des pétales des fleurs.

Géomancie : méthode de divination par l'étude des cailloux, qu'ils aient été jetés volontairement sur le sol par l'homme ou qu'ils soient disposés au hasard par la nature.

Grammatomancie : cette mancie était très utilisée par les devins dans l'antiquité. Il fallait écrire des lettres sur le sol, en cercle, et placer un animal en son centre. Les différents déplacements de l'animal constituait un mot qui donnait la réponse. Une autre technique consistait à mettre les lettres écrites sur une feuille dans un récipient opaque, et à les tirer au sort une à par une.

Halomancie : voyance par le sel jeté dans le feu.

Hippomancie : voyance par l'étude du cheval, très pratiquée par les peuples cavaliers de l'Antiquité.

Hydromancie : cette mancie était très utilisée par la pythie de Delphes pour des questions dont la réponse ne pouvait être que oui ou non, et consistait a plonger un anneau dans de l'eau : réponse oui si l'anneau bougeait, non s'il restait immobile.

Ichthyomancie : interprétation de l'avenir dans les têtes et entrailles des poissons.

Kephalaiomancie : la tête d'un animal était cuit. Si les mâchoires claquaient pendant la cuisson, cela signifiait que la réponse était positive.

Kéromancie : divination utilisée en cas de maladie, en brûlant plusieurs cierges, chacun dédié à un saint différent, et qui étaient allumés tous en même temps. Le premier cierge qui se consumait indiquait le saint à prier pour obtenir la guérison du malade.

Lampadomancie (ou Lychnomancie) : divination par les lampes ou les bougies.

Lithomancie (ou lythomancie) : étude des cailloux et des pierres. Après avoir nettoyé les pierres en les plongeant toute une journée dans un récipient d'eau clair exposé au soleil, il faut sécher les pierres puis les lancer. La forme qu'elles dessinent est alors interprétée.

Lychnomancie : l'observation de l’incandescence d'une bougie, de sa couleur, de sa flamme, est interprétée. C'est une méthode difficile très ancienne.

Lycomancie : divination par l'étude des loups.

Macharomancie : étude des armes blanches, couteaux, épées, poignards...

Météoromancie : art divinatoire qui consiste à observer les phénomènes astronomiques, comme l'apparition d'une étoile filante par exemple.

Métopomancie  voyance par l'étude des rides du front d'un individu.

Molybdomancie : la méthode consiste à faire chauffer du plomb, a placer le consultant au-dessus d'un bac rempli d'eau, jambes écartées, et à jeter le plomb en fusion dans l'eau. En refroidissant, celui-ci prend différentes formes. Les pointes sont considérées comme mauvais augure.

Myomancie : divination par les rats et les souris.

Nécromancie : utilisée par les chamans, cette méthode de divination consiste à invoquer l'esprit des morts. Certains chamans utilisaient une partie du corps de l'homme ou de l'animal pour l'exercice de cette technique divinatoire.

Niphétomancie : divination par l'étude de la neige.

Nyctérimancie : très utilisée dans le passé, cette méthode consiste à étudier le vol des chauves-souris.

Oenomancie : divination basée sur l'étude de la couleur du vin, de son goût, etc...

Omphalomancie : technique autrefois utilisée par la sage-femme, qui consistait à étudier le cordon ombilical et le nombril afin de déterminer le nombre d'enfants que la personne aurait.

Oniromancie : du grec oneiros, il s'agit d'une voyance par l'étude des songes et des rêves. Un rêve d'agneau annonce un enfant ; un rêve d'ange annonce une protection ; un rêve de champignons est un signe de longévité ; un rêve de chouette prédit un décès ; un rêve d'or annonce la prospérité, sauf s'il fond.

Onychomancie : divination consistant à étudier les ongles. Leur forme, couleur, tâches, stries, force, donne des informations sur la personnalité du consultant, ainsi que sur sa santé et son avenir.

Ophiomancie (ou ophéomancie) : étude des serpents.

Ornithomancie : cette technique consiste à observer le vol et le cri des oiseaux.

Ostracomancie : divination par l'écoute d'un coquillage. C'est de cette pratique que découle la croyance d'entendre la mer en collant un coquillage contre son oreille.

Ovomancie (ou oomancie) : très utilisée par les Perses et les Romains, il s'agit d'une voyance par l’œuf. Cette méthode consiste à interpréter le jet d'un blanc d’œuf dans de l'eau, ou au contraire d'observer seulement la coquille.

Phyllorhodomancie : divination dans les pétales de rose.

Podomancie : voyance par l'étude de la plante des pieds.

Pyromancie : voyance par les flammes ou la fumée. Si les flammes sont translucides et réunies, la réponse est favorable. Si les flammes sont ternes, s'éteignent ou se divisent, la réponse est négative.

Rhabdomancie : l'art du sourcier, ce mot venant du grec rhabdos qui signifie « baguette ».

Sélénomancie : divination par l'étude de la lune. La nouvelle lune symbolise l'enfance, la lune croissante la jeunesse, la pleine lune peut annoncer une grossesse.

Sidéromancie : cette mancie nous vient des peuples Vikings. Elle consiste en une interprétation de l'avenir en jetant un nombre impair de brins de paille sur du fer chauffé.

Skiamancie : divination par l'étude des ombres.

Spondanomancie : méthode utilisée depuis la nuit des temps qui consiste en l'étude des cendres. Après avoir fait un feu de bois, il faut récupérer soigneusement les cendres, les étaler à plat, et écrire dedans  avec l'index de la main gauche la question. Ensuite, il faut laisser le vent agir. Les lettres qui n'auront pas été effacées ou altérées par le vent donnent la réponse.

Sycomancie : étude des feuilles du figuier.

Thédomancie (appelée aussi taxomancie) : divination par l'étude des feuilles de thé très utilisée par les Indiens. Après avoir mis dans une tasse blanche une cuillère à café de feuilles de thé et avoir versé de l'eau bouillante, il faut boire en tenant la tasse avec la main gauche tout en se concentrant sur la question à poser. Le dépôt de thé se fait dans le fond de la tasse, qui est tournée 3 fois de la gauche vers la droite, puis renversée sur la soucoupe. L'interprétation de la forme des feuilles de thé donne la réponse.

Tyromancie : voyance par l'examen du fromage.

Uromancie : prédictions grâce à l'examen de l'urine.

Vitréomancie : voyance par le sable.

Xylomancie : divination grâce à l'étude du bois, des branches des arbres. Soit on examine la position des morceaux de  bois mort ou des branches cassées que l'on rencontre dans une forêt, soit on interprète le positionnement des bûches de bois brûlant dans un feu.

Zoomancie : divination réalisée grâce à l'examen des mouvements des animaux, et de leur appétit.

Cette liste est bien sûr non exhaustive, il existe des centaines de mancies différentes, plus ou moins connues, encore ou non pratiquées.

J'espère que cette découverte des arts divinatoires vous aura intéressé, à très bientôt !

Galadriel

galadriel

Commentaires (2)

Galadriel
  • 1. Galadriel | 06/09/2015
Merci Ingrid, d'être une de mes fidèles lectrices.
Je vous embrasse, à très bientôt !

Galadrial
ingrid
  • 2. ingrid | 04/09/2015
Waouh!! Encore un super article ,très enrichissant..Merci à vous ,Galadriel de nous faire partager vos connaissances,c est super intéressant.Gros bisous

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×